NOTRE HISTOIRE

“Vouz pouvez accomplir

n’import quoi quand vous

aimez ce que vous faites »

António Pinto
Fondateur de l’AJP

En 1981, alors seulement âgé de 22 ans, Antonio Pinto ouvrait un atelier de réparation et de préparation pour les motos.

Plus tard, en 1987, la marque AJP était fondée et présentait sa première réalisation, la 125 ARIANA, équipée d’un moteur 2 temps Casal, nommée ainsi après que la fille d’Antonio Pinto soit née la même année. La production de cette moto fut limitée à une série de 25 exemplaires, mais des techniques originales étaient déjà adoptées et elles seront plus profondément exploitées dans les modèles futurs. En 1991, AJP a établi un partenariat avec Petrogal (actuellement Galp Energia), dont le plus remarquable résultat fut la création du 50 AJP Galp conjointement au développement d’une gamme d’huiles synthétiques pour moteurs 2 temps, testées avec des additifs pour l’essence sans plomb.

De 1991 à 2000, AJP a participé au Championnat National d’Enduro, gagnant cinq titres d’affilé de 1996 à 2000. AJP participa aussi au Championnat National TT avec des victoires en 1996, 1997 et 1999. 2001 fut alors un tournant pour AJP : une nouvelle moto, l’AJP PR4 125, équipée d’un moteur à 4 temps, fut lancé sur le marché. Encore une fois, l’innovation est présente avec le réservoir d’essence positionné en dessous la selle du pilote. Une caractéristique innovante toujours présente sur les modèles actuels. Cette disposition autorise un comportement plus réactif grâce à un centre de gravité des machines placé plus bas. L’AJP PR4 125cc marque aussi le début à l’exportation des produits AJP avec les premières unités envoyées dans divers pays Européens. La France, l’Allemagne et l’Angleterre ont été les premiers pays à acheter des motos AJP.

En 2003, AJP déménage pour de nouvelles installations à Lousada et en 2004, introduit une nouvelle version de l’AJP PR4 équipée d’un moteur 4 temps de 200cc. Ce modèle partage les mêmes composants que la 125 mais en offrant un moteur plus performant avec plus de capacités.

Grâce à ce modèle, AJP élargie ainsi son activité en Espagne, Pologne, Italie et Grèce. En 2007, l’AJP PR3 200 MX est lancée. Ce modèle introduit un nouveau concept de châssis développé en interne, avec deux côtés en Aluminium. Cette solution technique allie légèreté et simplicité de production et dans le même temps révolutionne l’aspect visuel de la machine, lui conférant un design moderne et attrayant. Suit une version PRO avec un jeu de suspensions plus évoluées. Pesant seulement 89kg, la PR3 se classe comme la plus légère des motos 4 temps 200cc dans le monde. L’empattement court confère au modèle l’agilité d’une machine de Trial tout en restant une vraie moto. L’alésage-course de 69x53mm délivre une puissance linéaire de 13.2 kW (19 bhp).

Fin 2008, les ventes décollent avec l’arrivée des versions homologuées de la série PR3, en 125cc puis en 200cc au début de l’année 2009. Courant 2009, AICEP Capital Global devient partenaire du projet AJP. Sa participation est destinée à fournir à l’entreprise AJP les moyens nécessaires pour le développement de son plan d’expansion d’activités. A la fin de l’année 2009, AJP communique donc son plus ambitieux projet à ce jour, l’AJP PR5. La PR5 est totalement homologuée pour le marché Européen et le moteur injecté de 250cc est performant mais toujours avec un poids total aux alentours des 100 kg. Les spécifications de la PR5 incluent la plupart des technologies développées par AJP au fil des ans.